L’atelier II – L’image et l’inscription

Ouvrir l’enquête

L’enquête historique s’incarne, entre autres opérations, par la saisie d’un indice ; son examen attentif, et sa mise en relation avec d’autres éléments, issus d’un contexte précis. Dans mon travail, les indices sont des images, des inscriptions, que je collecte à la surface du grand globe terrestre dit de Marly (Vincenzo Coronelli, 1683).

Pris ensemble, tous ces éléments forment comme une collection : images et inscriptions sont intéressantes à la fois pour ce qu’elles disent collectivement (un discours général sur la géographie), et pour ce qu’elles représentent individuellement (des éléments de savoir qui se rapportent à une discipline). Ces indices sont étudiés en les rapportant aux bibliothèques géographiques de la fin du règne de Louis XIV : des ouvrages génériques ou plus spécialisés, qui permettent de les déchiffrer en les situant dans le contexte du travail des acteurs qui les ont produits.

Continuer la lecture